1ère édition du Rallye des Pionniers

Le 9 février 2019, Peter Auto fera revivre les prémices de la compétition automobile au travers du Rallye des Pionniers, réservé aux voitures historiques d’avant 1919. Le départ sera donné à Paris. A vos manivelles…

Berceau du premier véhicule automobile fonctionnel (le fardier de Cugnot inventé en 1769 par l’ingénieur du même nom), puis du développement de l’industrie automobile durant la seconde moitié du 19e siècle, la France peut se prévaloir d’avoir été une nation novatrice en ce domaine. Rendus audacieux par les prodigieux progrès de la science et de la technique, des inventeurs rivalisèrent d’ingéniosité. Les uns croyaient à la vapeur, les autres au moteur à explosion. Ils avaient pour nom Édouard Delamare-Deboutteville, père du premier moteur à explosion, Amédée Bollée, Léon Serpollet et la Société de constructions mécaniques de Dion-Bouton et Trépardoux, dont les recherches sur la traction à vapeur menées quelques années auparavant avaient connu de nombreuses applications. Des bricoleurs de génie, comme le Marquis Albert de Dion, Émile Levassor ou Serpollet, aux industriels comme André Citroën ou Louis Renault, des trompe-la-mort qui dès 1899 dépassaient les 100 km/heure, aux artistes comme Ettore Bugatti, les débuts de l’aventure automobile furent une saga bien française…

Ainsi à la fin du 19e siècle, la France a vu son nombre d’automobiles croître pour atteindre 350 unités en circulation sur le territoire en 1895, contre seulement 75 en Allemagne et 80 aux États-Unis. En 1900, le pays est devenu le premier producteur mondial d’automobiles avec près de 50 % de la production. Sont nées également les premières compétitions automobiles avec Paris-Rouen en 1894. Puis, Paris-Bordeaux-Paris en 1895, considérée avec 1178 km de distance comme la véritable première grande course automobile de l'histoire. Les rallyes au départ de la capitale se multiplieront d’année en année avec des distances à parcourir toujours plus importantes, au-delà des frontières hexagonales : Paris-Marseille-Paris (1896), Paris-Dieppe et Paris-Trouville (1897), Paris-Amsterdam-Paris (1898), Paris-Berlin (1901), Paris-Madrid (1903), Paris-Vienne (1902)…

Cette histoire des pionniers automobiles français d’avant la Première-Guerre demeure à ce jour peu célébrée. Aussi Peter Auto, qui a construit sa renommée au travers d’évènements automobiles de dimension internationale comme Le Mans Classic, le Tour Auto Optic 2ooo ou encore Chantilly Arts & Elegance Richard Mille…,  a-t-il décidé de mettre en lumière cette époque et de lui rendre hommage en organisant la première édition du Rallye des Pionniers en février 2019. Cette commémoration des grandes compétitions de la fin du 19e au début du 20e siècle sera réservée aux véhicules antérieurs à 1919. Peter Auto souhaite ainsi mettre en exergue le mérite des collectionneurs qui entretiennent et font revivre ces véhicules plus que centenaires qui sont les témoins d’un patrimoine historique et industriel unique.

Ce rallye sera organisé le samedi 9 février, lors du week-end de clôture du Salon Rétromobile considéré comme le plus grand salon au monde dédié à l’automobile de collection, également lieu de rencontres des plus grands collectionneurs dont certains seront au départ du Rallye des Pionniers. Au programme, ce sont environ 100 km qui seront à parcourir depuis Paris jusqu’à une ville qui sera dévoilée prochainement. Le parcours immuable d’année en année sera effectué sous forme d’une balade, sans notion de compétition, mais imposera à chacun de s’approcher d’une vitesse moyenne définie et communiquée par l’organisateur avant le départ. Nul doute que l’ambiance hivernale, propice aux légendaires pelisses, sera une difficulté supplémentaire pour les participants qui auront comme ultime objectif de terminer ce rallye malgré les aléas mécaniques d’un autre temps !

A l’instar des Britanniques fiers de leur célèbre rallye historique London to Brighton, les Français pourront désormais faire honneur chaque année à un patrimoine et une histoire dont ils ont été les pionniers.