En coulisses : les tests du Coyote Race by Peter Auto

Les slow zones ont fait leur apparition aux 24 Heures du Mans 2014, réduisant considérablement les interventions de la voiture de sécurité. Pour des raisons techniques, elles semblaient ne pouvoir être déployées en course historique… Peter Auto et Coyote ont pourtant trouvé LA solution avec la mise au point d’un boitier qui sera opérationnel pour Le Mans Classic 2021.

Une slow zone est une neutralisation partielle du circuit. Il s’agit d’une portion dans laquelle la vitesse des voitures est limitée à 80 km/h et où tout dépassement est interdit. En compétition « moderne », les pilotes sont informés de leur déploiement par un panneau « next slow » que présentent en amont les commissaires de piste, et aussi par un message radio adressé par le directeur de course.

Cette solution permet aux commissaires d’intervenir en toute sécurité quand une voiture est immobilisée en piste, et ce en ne neutralisant qu’une portion du circuit et non son intégralité comme c’est le cas avec la voiture de sécurité. Autre avantage, une slow zone ne perturbe pas le déroulement sportif de la course, car il n’y a pas de regroupement derrière la safety car.

Hélas, ce processus n’est pas compatible avec les courses historiques, les voitures anciennes n’étant pas équipées de système de liaison radio avec la direction de course. Peter Auto et Coyote ont donc imaginé l’utilisation d’un boitier comparable à celui disponible dans le commerce. Le principe est simple : à tout moment, l’écran du Coyote informe le pilote de sa vitesse instantanée et, surtout, la direction de course peut l’utiliser pour prévenir les concurrents qu’ils entrent dans une zone de ralentissement (next slow), puis dans une slow zone.

S’il s’appuie sur une technologie existante, le Coyote Race by Peter Auto nécessite toutefois un développement spécifique, lequel a commencé en juillet dans le cadre des Dix Mille Tours du Castellet. Pour cet évènement, seules les Porsche 911 de la 2.0L Cup en étaient équipées. La mise au point du système se poursuivra encore lors des premiers meetings de la saison 2021, avant son lancement officiel pour Le Mans Classic 2021.