Espíritu de Montjuïc : top départ !

Près de six mois qu’ils attendaient ce moment… Les concurrents des courses historiques se sont enfin retrouvés à Montmeló en Espagne pour le premier rendez-vous de la saison. En quelques mots : tous les feux sont au vert pour les plateaux by Peter Auto !

Espagne - Peter Auto - Group C Racing

Depuis sa création en 1991, le Circuit de Barcelona-Catalunya s’est imposé comme LE tracé étalon des constructeurs impliqués en sport automobile. La saison 2018 des courses historiques se devait donc de commencer sur ce tracé « référence », avant de s’en aller vers Spa-Francorchamps, Dijon-Prenois, Le Mans, le Castellet et Imola. Pour l’occasion, sept des huit plateaux by Peter Auto se sont produits ce week-end, en attendant le baptême de la nouvelle 2.0 Litres Cup le mois prochain à Spa.

Dès les vérifications techniques et administratives tenues jeudi, un premier constat s’est imposé : les courses historiques se portent bien, en témoignent les 212 voitures présentes dans les paddocks du circuit catalan. A titre de comparaison, il y en avait 145 l’année dernière lors du meeting d’ouverture, soit une augmentation de 45 % en 12 mois ! Mention spéciale au Group C Racing, passé de 12 à 21 concurrents. Une belle récompense pour Peter Auto qui avait fait le pari d’intégrer cette grille « moderne » à ses séries en 2016 et qui entrevoit maintenant le résultat de deux années d’efforts. Il n’en fallait pas moins pour être en mesure de rassembler ces voitures réputées difficiles à faire rouler et offrir un somptueux remake du duel Mercedes-Jaguar, arbitré par Porsche, Peugeot ou encore Rondeau. Pour Le Mans Classic en juillet, l’objectif sera de dépasser le nombre symbolique de 50 prototypes au départ… Spectacle garanti !

Côté nouveauté, le meeting a inauguré The Greatest’s Trophy, un plateau qui rassemble les modèles d’endurance des années 1950-1960 dont les valeurs importantes justifient l’application de règles d’éthique strictes afin de garantir une prise de risques minime. C’est ainsi que se sont affrontées 18 voitures d’exception : Alfa Romeo TZ (1963), Aston Martin DB2 Vantage (1952), Bizzarrini 5300 GT (1965), Ferrari 250 Belinetta (1960), 250 GT Breadvan (1961), 250 LM (1964), Maserati 300 S (1957), Porsche 718 RSK (1960) et 904 GTS (1964)…

Dernière nouveauté notable : Vicomte A. inaugurait ce week-end son statut d’habilleur officiel des séries by Peter Auto. La marque française de prêt-à-porter haut de gamme rejoint ainsi les partenaires fidèles que sont EFG Private Banking, Zenith Watches et Motul. Au passage, remercions aussi l’Escuderia Targa Iberica, organisme créateur de l’Espíritu de Montjuïc, auquel Peter Auto était fier de se joindre cette année.

Tout ce petit monde se retrouvera les 18, 19 et 20 mai prochains en Belgique pour la 8ème édition de Spa-Classic. En attendant, les amateurs de courses historiques ont rendez-vous en France, du 23 au 28 avril pour la 27ème édition du Tour Auto Optic 2000.

RÉSULTATS PHOTOS
Espagne - Peter Auto - Espiritu Montjuic
Espagne - Peter Auto - Espiritu Montjuic
Espagne - Peter Auto - Espiritu Montjuic
Espagne - Peter Auto - Espiritu Montjuic
Espagne - Peter Auto - Espiritu Montjuic
Espagne - Peter Auto - Espiritu Montjuic
Espagne - Peter Auto - Espiritu Montjuic
Espagne - Peter Auto - Espiritu Montjuic
Espagne - Peter Auto - Espiritu Montjuic