Ford Capri, une vedette européenne

Pendant les années 1970 et 1980, la Ford Capri a été à la fois l’une des routières les plus populaires de son époque et l’une des plus victorieuses sur les circuits.

La Capri est présentée en janvier 1969 au salon automobile de Bruxelles. Ford souhaitait en faire l’équivalent européen de la Mustang en termes de succès commercial. Un objectif largement rempli pour ses trois générations (Capri Mk I de 1969 à 1974, Capri Mk II de 1974 à 1978 et Capri Mk III de 1978 à 1986), avec près de 1 900 000 exemplaires produits jusqu’en 1986, grâce à un large choix de motorisations et de finitions la rendant accessible à une vaste clientèle.

Aux côtés des BMW 3.0 CSL et CSI, la Ford Capri est l’une des reines du Championnat d’Europe de Tourisme, qu’elle remporte en 1971 et 1972. Son palmarès est également riche de plus de quinze titres nationaux en Allemagne, Belgique, Espagne, France et en Grande-Bretagne.

La Capri signe cinq victoires au général aux 24 Heures de Spa (1971, 72, 78, 79 et 80) et domine également sa catégorie aux 24 Heures du Mans 1972, grâce au Britannique Gerry Birrell et au Belge Claude Bourgoignie, dixièmes du classement général.

Vous pourrez retrouver la Ford Capri en piste pour le Grand Prix de l’Age d’Or, avec une douzaine de modèles régulièrement engagés en Heritage Touring Cup, qui évoque les grandes heures du Championnat d’Europe de Tourisme (1966-1984).