Hungaroring Classic : Historique !

Jamais un meeting historique d’envergure internationale n’avait été organisé sur un circuit d’Europe centrale. C’est chose faite ! En réunissant 150 voitures de compétition, 700 automobiles de collection et plus de 20 000 spectateurs, l’édition inaugurale du Hungaroring Classic a connu un succès… historique !

SUNDAY HIGHLIGHTS

Après avoir marqué l’histoire de la F1 en lui ouvrant les portes du « Rideau de Fer » il y a 31 ans, le Hungaroring était de nouveau sur son 31 ce week-end à l’occasion du premier événement de courses automobiles historique organisé en Europe centrale. Le public hongrois ne s’y est pas trompé, débarquant en masse dans l’enceinte du circuit. Au total, plus de 20 000 visiteurs ont été recensés, certains ayant fait le déplacement au volant ou au guidon de véhicules anciens rarement vus sur les évènements de Peter Auto. Des modèles fabriqués en ex-URSS chez ZAZ (Ukraine), Trabant (Allemagne de l’Est), Moszkvics (Russie), ou encore Pannónia (Hongrie) ont donné une allure particulièrement exotique aux abords du circuit ! Ce n’est pas tout. De nombreux exposants, constructeurs et groupes de musiciens itinérants sont venus compléter la fête. Félicitons au passage les promoteurs locaux Tamás Rákosi et Balázs Szalay, partenaires de Peter Auto, pour avoir pensé les choses en grand. Remercions aussi ces dames et ces messieurs qui ont été nombreux à se prendre au jeu du dress code… Un exemple à suivre pour les visiteurs des autres évènements by Peter Auto ! Au final, ce succès public n’a eu d’égal que le succès médiatique du rendez-vous magyar, comme en témoigne la présence de 180 journalistes accrédités, dont ceux de la chaine de télévision hongroise M4 Sport qui a retransmis l’évènement en direct samedi et dimanche après-midi par le biais d’un dispositif de 16 caméras.

Côté piste, de la nouveauté aussi, les pilotes des sept plateaux by Peter Auto ayant eu à s’adapter aux contraintes d’un tracé sinueux, aux antipodes de celui proposé à Monza en juillet dernier. Le Temple de la Vitesse laissant place au Tourniquet de Budapest, ceux qui le pouvaient ont modifié les réglages de leurs machines afin d’obtenir un maximum d’appui, à l’image des prototypes du Group C avec les ailerons braqués à fond. Les autres se sont contentés d’adapter leur pilotage aux conditions, comme Emanuele Pirro engagé en CER 1 sur une Alfa Romeo T33 dépourvue d’appendice aérodynamique : « Le bitume très glissant convient finalement bien à nos anciennes voitures qui sont faites pour passer les virages en dérive des quatre roues. Je prends un plaisir fou à piloter sur ce circuit ! Et puis l’ambiance ici est fantastique ! »

Prochain rendez-vous dans trois semaines aux Dix Mille Tours du Castellet, dernier rendez-vous de la saison des courses historiques by Peter Auto.

CLASSEMENTS VIDEOS PHOTOS
Hungaroring Classic BMW
 
Hungaroring Classic Grid Girl
 
Hungaroring Classic Ferrari
Hungaroring Classic dress code
 
Hungaroring Classic dress code
 
Hungaroring Classic Emanuele Pirro
Hungaroring Classic Porsche 935
 
Hungaroring Classic Clubs
 
Hungaroring Classic on board Porsche