Imola-Classic

Autodromo Enzo e Dino Ferrari ; 26-28 octobre 2018

Retour sur le circuit lombard déjà visité en 2012, 2013 et 2016, qui a toujours autant la cote auprès des pilotes. Ce meeting programmé fin octobre clôturera la saison des séries by Peter Auto sur une chaleureuse touche italienne.

Disputée en Italie, une compétition automobile procure toujours une émotion particulière. Patrie des plus belles marques sportives – Alfa Romeo, Ferrari, Lamborghini, Lancia, Maserati… -, authentiques joyaux automobiles dans l’imaginaire collectif. Terre de circuits d’anthologie – Monza, Imola, Mugello… – arènes des plus belles joutes mécaniques. Berceau d’un certain art de vivre et d’un patrimoine culturel ancestral, l’Italie se devait de figurer au calendrier Peter Auto. Après trois premières éditions d’Imola-Classic en 2012 2013 et 2016, Peter Auto revient pour la quatrième fois sur le célèbre Autodromo Enzo & Dino Ferrari où la saison 2018 se clôturera.

Inauguré en 1953, le circuit d’Imola accueillit sa première course automobile l’année suivante. Mais il fallut attendre jusqu’en 1963 pour voir la première course de F1 s’y dérouler (hors championnat). Puis, ce n’est qu’en 1980, qu’Imola organisa son premier Grand Prix d’Italie, puis de 1981 à 2006, les 26 éditions du Grand Prix de San Marino dont sept furent remportées par Michael Schumacher (record).

Imola fait partie de la minorité de circuits européens où l’on tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Un tracé sur lequel Peter Auto a convié sept de ses plateaux.

Les plateaux by Peter Auto

• Classic Endurance Racing 1 – GT 1966 / 1974 & Protos 1966 / 1971
• Classic Endurance Racing 2 – GT 1975 / 1981 & Protos 1972 / 1981
• Euro F2 Classic – Formule 2, Formule B et Formule Atlantic de 1967 à 1978
• Group C – Protos de 1982 à 1993
• Heritage Touring Cup – Voitures de Tourisme 1966-1984
• Sixties’ Endurance – Voitures de sport pré-63 & GT pré-66
• The Greatest’s Trophy – Voitures de sport & GT d’exception