Le Mans Classic : Episode 9

Clap de fin. Dimanche 8 juillet à 16 heures, le drapeau à damier s’est abaissé sur la ligne des stands du circuit de la Sarthe. Pendant trois jours, ce sont plus de 1000 pilotes de trente nationalités différentes, au volant de 700 modèles de compétition historiques qui ont pu découvrir ou retrouver le tracé sarthois.

Outre ceux de la piste, les autres chiffres parlent d’eux-mêmes… 135 000 spectateurs, toutes générations confondues, 10 anciens vainqueurs des 24 Heures, 9 plateaux de course, des parades et démonstrations en piste, 8 500 voitures représentant 200 clubs de 60 marques, les célébrations du 70ème anniversaire de Porsche et du quarantenaire de la victoire d’Alpine aux 24 Heures du Mans, 200 exposants. Avec en prime la vente aux enchères Artcurial Motorcars, le concours Le Mans Heritage Club, Little Big Mans et le reste, tous les ingrédients étaient réunis pour que cette grand-messe de l’automobile s’inscrive dans la continuité des précédentes. Et cela s’est confirmé tout au long de ce week-end grandiose et populaire !

Outre les neuf plateaux sur la piste de cette fête de l’automobile, la grande nouveauté de l’édition 2018 était le Global Endurance Legends qui effectuait son entrée en piste ; introduisant ainsi Le Mans Classic dans une nouvelle ère, celle des GT1 et autres LMP1 des années 90 et 2000. Une inoubliable parade des glorieuses Audi R8, Bentley Speed 8, Peugeot 908 HDI, Pescarolo 01 (pilotée par Henri Pescarolo en personne), Toyota GT-One, Alpine A460, Ferrari 333 SP, McLaren F1 GTR, Maserati MC12 et autres Chrysler Viper GTS-R, Venturi, Saleen S7-R, Panoz Esperante.

Toutefois, les moments mémorables n’étaient pas que sur la piste. La vente aux enchères Artcurial Motorcars, orchestrée par Maître Hervé Poulain accompagné de Matthieu Lamoure et Pierre Novikoff, établissait un nouveau record pour sa cinquième vacation dans le cadre du Mans Classic. La véritable star de cette vente a été la marque Mercedes-Benz et plus particulièrement le lot 39 : une Roadster 300SL de 1963 ne comptabilisant que 1 380 km d’origine et n’ayant connu qu’un seul et unique propriétaire, finalement vendue 3 143 000 €, plus de deux fois son estimation !

Organisé conjointement par Peter Auto et l’Automobile Club de l’Ouest, Le Mans Classic a une fois encore suscité l’engouement de collectionneurs et spectateurs respectivement toujours plus nombreux à venir profiter de cette occasion unique de rouler sur le grand tracé et à apprécier la diversité des bolides engagés.

Patrick Peter (Fondateur de Peter Auto) : « Cette neuvième édition a démontré une progression significative en termes d’affluence. Les concurrents, le public et l’ensemble des acteurs présents cette année nous ont fait part de leur grande satisfaction. Nous parvenons à faire évoluer l’évènement, à renouveler et à compléter notre affiche pour offrir au public des nouveautés lors de chaque édition. La venue des Global Endurance Legends nous a permis d’étendre notre rétrospective des 24 Heures du Mans jusqu’à 2016 et ainsi de toucher également un public plus jeune. Ce sont 93 années d’histoire de la plus grande course d’endurance au monde qui ont été proposés aux visiteurs du Mans Classic 2018, avec une proximité toujours privilégiée permettant à chacun d’approcher ces automobiles historiques et leurs pilotes. »

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « Le succès de cette neuvième édition du Mans Classic est évidemment une satisfaction, mais surtout aussi une très grande fierté et un immense plaisir pour nous, co-organisateurs du meeting. L’engouement de tous ces concurrents, de ces collectionneurs, des exposants et surtout de ces très nombreux spectateurs pour ces machines qui ont couru les 24 Heures du Mans ou évolué en Endurance, témoigne de la Légende toujours bien vivante de cette discipline et de cette course mythique. Cette réussite conforte notre mission, à l’ACO, au quotidien, à savoir poursuivre et impulser l’histoire des 24 Heures au présent et au futur. »