Peter Auto Magazine #06 – Hungaroring Classic

Le Magazine Peter Auto #06 nous emmène à la découverte du Hungaroring Classic, le rendez-vous le plus exotique de la saison des séries Peter Auto. Tracé dans un environnement vert et vallonné, à quelques kilomètres seulement de Budapest, le tracé hongrois a tout pour séduire les concurrents !

Magazine #01 ☛ https://youtu.be/tleAvNymgq4
Magazine #02 ☛ https://youtu.be/g_axPMvghVA
Magazine #03 ☛ https://youtu.be/uSPNo19zYek
Magazine #04 ☛ https://youtu.be/KzplmPjnJzw
Magazine #05 ☛ https://youtu.be/uEzrJ4G_jhU

_Le Hungaroring, un nom qui symbolise à lui seul un tournant dans l’histoire du sport automobile. C’est ici, en 1986, que se déroule le premier Grand Prix de F1 à l’Est de ce qu’on appelle encore le rideau de fer. Pas moins de 250 000 Hongrois assistent à l’épreuve, sous les yeux d’un Bernie Ecclestone. Trois ans avant la chute du Mur de Berlin, le Hungaroring a marqué l’Histoire avec un grand H.

_La 911 châssis court qui roule dans la série 2.0L Cup mono-marque de Peter Auto est une voiture qui se pilote avec les fesses. Les connaisseurs le savent, il s’agit d’une propulsion à moteur flat 6 en porte à faux arrière. Du coup la direction de ces voitures à haute vitesse est un peu légère et il vaut mieux rester concentré dans les longues lignes droites comme ici au Hungaroring… Une voiture 100% fun à piloter !

_La catégorie Sixties’ Endurance mélange les genres et les styles. Si la Shelby Cobra se pilote tout en muscles, à l’image de l’équipage suisse Moser et Firmenish, ou des britanniques Smith et cottingham, la Jaguar Type E se mène quant à elle un peu plus en douceur. On retrouve aussi en Sixties toute une série de voitures moins puissantes mais très efficaces en piste à l’image des Lotus Elan ou des Austin Healey.

_Le Classic Endurance Racing a été le premier plateau de course historique créé par Peter Auto en 2004. Il rassemble des prototypes et des GT de la fin des années 1960 à la fin des années 1970 : Ford GT40, Porsche 910, Ferrari 512, Porsche 935, BMW M1, Lola T70… Il y a quelques saisons, il e a été divisé en deux… Pierre Antoine Lecoutour, responsable du pôle compétition chez Peter Auto, en explique les raisons.

_Lorsque la FIA crée le Group C en 1982, il est destiné aux privés qui développent leurs petits prototypes à châssis aluminium.  Mais très vite, les premiers châssis carbone apparaissent dans la catégorie, avec Porsche et ses 962, Nissan, Toyota ou Jaguar, au point que les voitures deviennent de vrais monstres de performance. Ces voitures font aujourd’hui encore rêver les fans et n’ont pas pris une ride.

_Le circuit du Hungaroring est assez peu fréquenté durant l’année. Il y a la F1, parfois les Series GT3.  Mais aussi le WTCR, le championnat du monde de voiture de tourisme, descendant direct des modèles qui roulent dans la catégorie Heritage Touring Cup de Peter Auto. La BMW 635 CSI est ainsi la digne héritière de la 3.0 CSL que l’on retrouve en championnat d’Europe de tourisme. On retrouve des Ford Mustang, Escort et Capri. 

_Focus sur la Bizzarrini 5300 GT Strada de Christian Bouriez, concurrent engagé dans le prestigieux plateau opportunément baptisé The Greatest’s Trophy. Cette supercar italienne au cœur américain, concurrente des Ferrari et des Lamborghini dans les années 1960, figure aujourd’hui parmi les automobiles les plus recherchées de cette époque. Seuls 133 exemplaires de la version Strada auraient été produits.

Rendez-vous le mardi 24 septembre 2019 pour la Magazine Peter Auto #07 consacré à Monza Historic.