Peter Auto Magazine #07 – Monza Historic 2019

Après une pause estivale de deux mois, Mylène et les concurrents des séries Peter Auto posent leurs valises à Monza, dans la région de Milan. Deux semaines après l’éclatante victoire de Charles Leclerc, les Ferrari sont encore à l’honneur avec la présence d’une quinzaine d’automobiles « made in Maranello » toutes plus désirables les unes que les autres.

Magazine #01 ☛ https://youtu.be/tleAvNymgq4
Magazine #02 ☛ https://youtu.be/g_axPMvghVA
Magazine #03 ☛ https://youtu.be/uSPNo19zYek
Magazine #04 ☛ https://youtu.be/KzplmPjnJzw
Magazine #05 ☛ https://youtu.be/uEzrJ4G_jhU
Magazine #06 ☛ https://youtu.be/R4cwgT7dBWw

_Alignée en Classic Endurance Racing 1, la Ferrari 512 S est incontestablement l’une des voitures les plus en vue du week-end italien. Et pour cause, ce châssis #1004 a réellement participé aux 1.000 km de Monza en 1970, course qu’il a terminé 3ème avec John Surtees à son volant.

_En CER 2, les trois monstrueuses Ferrari 512 BBLM ont une rivale de taille avec la Lancia Beta Montecarlo. Cette dernière, version circuit de la 037, avait remporté le championnat du monde des voitures de sport en 1980 et 1981 dans la classe 2 litres aux mains de Ricardo Patrese.

_Si les marques italiennes ne s’y distinguent que très rarement, la course de Sixties’ Endurance n’en demeure pas moins l’un moment fort des meetings Peter Auto. Invariablement organisé le samedi soir au coucher du soleil, cette course de deux heures est une réelle épreuve d’endurance.

_Les longues lignes droites de l’Autodromo di Monza se prêtent particulièrement aux caractéristiques des prototypes du Group C Racing, et plus particulièrement à la Nissan R90 CK qui, dans sa configuration « sprint » (sans phares), atteint les 306 km/h avant la première chicane !

_Encore une nouveauté ce week-end en Heritage Touring Cup : une Ford Mustang GT ayant disputé les 24 Heures de Francorchamps en 1982 avec les frères Martin. Elle vient renforcer un plateau très disputé avec des voitures déjà présentées dans les précédents magazines.

_Inexploité depuis 1969, le banking reste une curiosité du parc de Monza. Cet ancien anneau de vitesse, aux virages très relevés, offre un cadre magique pour exposer une Ferrari 330 GTO en « statique ». The Greatest’s Trophy lui offre à l’inverse les meilleures conditions pour rouler en compétition.

_Avec leurs petits moteurs, les Porsche 911 de la 2.0L Cup ne sont pas les mieux armées pour affronter les longues lignes droites de Monza. Le défi n’en demeure pas moins existant pour les pilotes qui doivent jouer de l’aspiration ou des freinages tardifs pour se distinguer.

_Dernier sport-prototype fabriqué par Ferrari, le modèle 333 SP fête cette année ses 25 ans d’existence. Michel Lecourt, propriétaire de l’un des 40 exemplaires produits, détaille les spécificités de ce bijoux (notamment sa couleur jaune) qu’il pilote en Endurance Racing Legends.

Rendez-vous le mardi 22 octobre pour la Magazine Peter Auto #08 consacré aux Dix Mille Tours du Castellet.