McLaren, reine de la Can-Am

La McLaren M8C incarne la troisième génération d’une voiture qui a dominé le Challenge Can-Am à la fin des années 1960 et au début des années 1970 sous différents avatars : M8A, M8B, M8C, M8D, M8E, M8F et M8FP.

A l’origine, la McLaren M8A est née en 1968 pour le Challenge Can-Am, disputé aux Etats-Unis et au Canada.

Le châssis en aluminium est principalement équipé de moteurs Chevrolet V8 de 7 à 8 litres de cylindrée. Les différentes générations de ce modèle ont dominé le Challenge Can-Am quatre saisons durant, grâce à Bruce McLaren (1969), Denny Hulme (1968-1970) et Peter Revson (1971).

Dans cette prestigieuse lignée, la M8C présente la particularité d’avoir été conçue pour recevoir plusieurs motorisations. Le châssis présenté ici (n°70-01) est le seul, sur les dix M8C construites, à avoir été équipé du moteur Ford-Cosworth DFV dominateur en Formule 1 à cette époque.

Le châssis 70-01 a été livré neuf en février 1970 à l’écurie Evergreen Racing, signant cette année-là une victoire en Suède. Après avoir connu plusieurs propriétaires qui le font courir en Argentine, le châssis est entièrement restauré après son rachat par l’Américain Jim Simpson en 1993, avant de reprendre la piste pour différentes manifestations historiques de 1996 à 2012.

Le châssis 70-01 est depuis 2013 la propriété d’un passionné belge, qui l’engage dans de nombreux événements de Peter Auto : Dix Mille Tours, Grand Prix de l’Age d’Or, Spa Classic, Monza Historic ou encore Chantilly Arts et Elégance Richard Mille.

Voir aussi

Suivez-nous sur Youtube