Panoz Esperante GTR-1, l’originalité au pouvoir

A la fin des années 1990 puis au début des années 2000, la Panoz Esperante GTR-1 a été le premier symbole de l’originalité et la passion de son initiateur Don Panoz, acteur majeur de la renaissance de l’endurance telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Fortune faite dans l’industrie pharmaceutique (il est l’inventeur du patch nicotine), Don Panoz (1935-2018) se lance dans l’automobile aux côtés de son fils Dan.

La particularité des prototypes Panoz et GT est leur architecture à moteur avant. Cette originalité, alliée à leurs formes insolites (les larges ouïes frontales du capot avant), leur a valu le surnom de « Batmobile », ainsi qu’une popularité jamais démentie auprès des spectateurs, et notamment des 24 Heures du Mans.

L’Esperante GTR-1 de 1997 est la première GT de Panoz spécifiquement élaborée pour la compétition. Conçue par Reynard Motorsports, elle est équipée d’un moteur V8 Elan (d’après Elan Power Products, société d’ingénierie affiliée à Panoz) d’origine Ford de 6 litres.

Vu en championnat FIA GT en 1997, avec comme meilleurs résultats des neuvièmes places à Spa-Francorchamps et Donington, l’exemplaire présenté ici (châssis 003) a également disputé les 24 Heures du Mans en 1997 et 2004, respectivement sous les couleurs de David Price Racing et Larbre Compétition (abandons).

Vous pourrez retrouver cette Panoz Esperante GTR-1 en piste au Grand Prix de l’Age d’Or dans le plateau Endurance Racing Legends.