Porsche 917, la victoire et la démesure

Première Porsche lauréate des 24 Heures du Mans en 1970 puis 1971, la 917 a été, avec la Lotus 72 en Formule 1 et la Lancia Stratos en rallye, l’une des voitures de compétition les plus victorieuses du début des années 1970.

Après des débuts ponctués de performances prometteuses en 1969, elle règne sans partage sur le Championnat du Monde des Marques 1970 et 71, notamment sous la livrée bleu ciel et orange de la compagnie pétrolière Gulf.

Le 17 mai 1970, au départ des 1000 km de Spa, les deux voitures de l’écurie Gulf de Pedro Rodriguez (pole position) et Jo Siffert avalent le Raidillon portière contre portière, sur piste humide qui plus est. Siffert et son coéquipier Brian Redman remportent la course, puis Rodriguez s’impose l’année suivante à la moyenne de 249 km/h, associé à Jackie Oliver.

En 1971, la Porsche 917 établit au Mans pour plusieurs décennies de nouveaux records de pole position, de distance et de vitesse de pointe. Son ultime version 917/30, vue dans le championnat nord-américain CanAm en 1973, dépassait les 1000 ch par l’adjonction d’un turbocompresseur à son moteur 5 litres.

La 917 est également l’une des voitures emblématiques du film « Le Mans », produit et interprété par Steve McQueen, et tourné pendant l’édition 1970 des 24 Heures du Mans.

Vous pourrez retrouver la Porsche 917 présentée ici en piste dans le plateau CER 1 de l’édition 2019 de Spa Classic.