Spa-Classic

Circuit de Spa-Francorchamps – 18-19-20 mai 2018

Pour la 8ème édition de Spa-Classic, les équipes de Peter Auto ont réussi la prouesse de réunir 325 voitures de course et 1 200 voitures de collection avec, en prime, quelques belles nouveautés.

Le succès d’un évènement sur circuit repose en partie sur la capacité de l’organisateur à renouveler le spectacle proposé. Une évidence quand il s’agit de compétitions de voitures modernes, mais un réel défi dans le domaine des courses historiques où, par définition, les plateaux ne sont pas régénérés naturellement par l’apparition de nouveaux modèles. Et pourtant, Peter Auto parvient chaque année à surprendre. Un exemple ? Vendredi, une Porsche 962 blanche immaculée est apparue dans le paddock du Group C Racing sous le regard surpris des spécialistes. Et pour cause, vendu en 1991 par l’usine, ce châssis (NO/962-174) n’avait jamais disputé une seule course… Il aura fallu attendre plus d’un quart de siècle pour voir cette anomalie corrigée !

Deux nouveaux plateaux

Si le pôle compétition sait dénicher des modèles inédits, il peut aussi réinventer sa façon de voir la course historique. Le meeting de Spa-Classic a ainsi baptisé la 2.0 Litres Cup, première série monotype by Peter Auto. Au volant de Porsche 911 pré-1966, près de 40 pilotes se sont affrontés à armes égales, offrant au passage de belles bagarres. Et ce n’est pas tout ! L’évènement a aussi inauguré le rapprochement entre Peter Auto et les promoteurs du Global Endurance Legends, un plateau de démonstration qui regroupe des GT et prototypes des années 1990-2000. L’occasion de revoir, entre autres, une splendide Bentley EXP Speed 8 identique à celle qui avait remporté les 24 Heures du Mans en 2003. Signalons que cette grille animera de nouveau le Grand Prix de l’Age d’Or dans trois semaines, puis Le Mans Classic où près de 70 voitures sont attendues : Audi R8 LMP900, Bentley Speed 8, Ferrari F40 LM, McLaren F1 GTR, Panoz Esperante GTR-1, Porsche 911 GT1…

Clubs et animations

Outre l’action offerte par les huit plateaux en compétition, les spectateurs ont pu délaisser la piste l’espace de quelques minutes – voire quelques heures ! – pour admirer les voitures de collection exposées. Des automobiles emblématiques et parfois rares à l’instar de l’un des 455 exemplaires de BMW M1 produits, celui-ci ne cumulant que 3 000 km au compteur, chiffre à peine croyable pour un modèle qui fête cette année ses… 40 années d’existence ! Dimanche midi, ce beau panel de l’histoire de l’automobile a été rejoint par les 205 équipages du Youngtimers Rally venus terminer leur périple en s’offrant une parade sur le toboggan des Ardennes. Dans le Village, les spectateurs ont fait le plein d’émotions avec le Mur de la Mort (show mécanique). Les autres animations (Racing Bug, Neo Retro) et les exposants (miniatures, prêt-à-porter, livres, etc.) ont quant à eux comblé un large public.

Prochaines échéances

Fort du succès de cette édition, Patrick Peter donne d’ores-et-déjà rendez-vous au printemps 2019 pour le 9ème Spa-Classic. En attendant, les concurrents des plateaux by Peter Auto se retrouveront dans trois semaines à l’occasion du Grand Prix de l’Age d’Or tenu sur le circuit de Dijon-Prenois. Puis, les 6-7-8 juillet, ce sera enfin le tour de la grand-messe des courses historiques… Le Mans Classic !

RÉSULTATS VIDÉOS PHOTOS