Tour Auto Optic 2000 : étape 1

« Il est cinq heures, Paris s’éveille » et les 200 automobiles de collection de la caravane du Tour Auto Optic 2ooo s’apprêtent à quitter le magnifique écrin du Grand Palais. Après une journée d’exposition, les bolides de cet incroyable rallye historique sont fin prêts pour le grand départ, que beaucoup attendaient avec impatience. Retour sur la première journée !

Départ officiel depuis le mythique circuit de Linas-Montlhéry

Après avoir quitté Paris, l’ensemble des automobiles se sont rendues sur l’historique circuit de Linas-Montlhéry pour le départ officiel du Tour Auto Optic 2ooo avec un passage sur son mythique anneau de vitesse. La première automobile à passer sous l’arche ? Une rare Dolomites PICHON PARAT de 1955 (#151 – Baldy / Grabowski) engagée dans la catégorie Compétition. Le ton est donné dès cette première épreuve ! Toujours en compétition, retour sur l’équipage #201, celui de Raphaël Favaro / Lucien-Charles Nicolet. Un duo attendu au tournant. Après leur victoire en 2019 en Lotus Elan, Raphaël et Lucien ont fait le pari de changer de monture en passant sur une Jaguar Type E 3,8L de 1962. Vont-ils réussir à conserver leur titre ? Réponse à l’arrivée le 5 septembre. En attendant, la recette semble être efficace puisque la Jaguar remporte la première épreuve spéciale de la journée.

Direction le Circuit de Magny-Cours

Après le circuit de Linas-Montlhéry, c’est celui de Magny-Cours qui met à l’épreuve les concurrents et leurs bolides. Certains d’entre-eux rencontrent déjà quelques difficultés mécaniques à l’image de l’ALFA ROMEO Giulietta Sprint 1961 #181 Luis Delso/Carlos De Miguel qui souffre d’une casse mécanique. Son équipage ne baisse pas pour autant les bras et part rapidement dans un garage pour faire réparer la voiture afin de réintégrer la course dès demain matin. C’est aussi cela la magie du Tour Auto Optic 2ooo ! Côté régularité, ce sont les Porsche qui trustent le top du classement VHC. On y retrouve notamment à la cinquième place un prototype de la marque (PORSCHE 550 A #99 Frédéric Stoesser/Gabriel Marachian), thématique de cette 29ème édition. Pour le Classement H-I c’est la BMW 2002 TII #79 qui Stéphane Peculier/Stéphanie Viellard qui remporte l’épreuve de Magny-Cours

Une arrivée devant le public à Clermont-Ferrand

Les férus d’automobiles sont au bord des routes et tous masqués à l’approche du parc fermé de Clermont-Ferrand, ville d’arrivée de la première étape. Ils attendent tous le passage de la caravane du Tour Auto Optic 2ooo. A l’image du Tour de France cycliste qui parcoure lui aussi les plus belles routes de France, cet événement by Peter Auto sait réunir les passionnés !