L’histoire du Tour Auto

Le Tour Auto Optic 2000 s’inscrit dans la continuité d’un événement dont la création remonte à l’année 1899 et qui s’appelait alors Tour de France Automobile.

Unique en son genre, le Tour de France Automobile avait la particularité d’associer des épreuves sur route et des confrontations sur circuits. Dans les années 1960, l’évènement, qui avait atteint une popularité incroyable, se tenait sur dix jours et opposait les plus grandes marques du moment : Alfa Romeo, Austin Healey, BMW, Citroën, Cobra, Ferrari, Ford, Jaguar, Lancia, Mercedes, Mini, Osca, Porsche, Renault, Simca… Ces voitures étaient pilotées par des vedettes du volant comme Rauno Aaltonen, Jean-Pierre Beltoise, Lucien Bianchi, Bernard Darniche, Patrick Depailler, Vic Elford, Gérard Larrousse, Willy Mairesse, Timo Makinen, Henri Pescarolo, Jo Schlesser, Maurice Trintignant…

Au début des années 1970, la crise pétrolière puis la concurrence d’autres évènements diffusés en direct à la télévision ont progressivement réduit la popularité du Tour Auto qui, en 1975, s’est transformé en un rallye ordinaire, format sous lequel il a survécu jusqu’en 1986.

En 1992, Peter Auto a fait revivre cette épreuve désormais réservée aux voitures qui ont participé au Tour de France Automobile original entre 1951 et 1973.