TOUR AUTO OPTIC 2ooo (29 avril – 4 mai)

Un Paris-Deauville en 2250 kilomètres… 

La 28ème édition du Tour Auto Optic 2ooo se déroulera du 29 avril au 4 mai 2019 et marquera les 120 ans de cette compétition automobile disputée pour la première fois en juillet 1899 qui demeure la plus ancienne toujours organisée aujourd’hui.

Comme le veut la tradition, l’édition 2019 du Tour Auto Optic 2000 débutera le lundi 29 avril par une exposition publique des 240 voitures engagées à Paris, sous la verrière du Grand Palais qui fut le théâtre du premier Salon de l’Automobile en 1901 et ce, jusqu’en 1961. Le lendemain, les équipages s’élanceront dès les premières heures de la matinée à la découverte des plus belles routes de France. Au programme, environ 2250 kilomètres à parcourir, cinq villes étapes (Dijon, Lyon, Vichy, Tours, avec une arrivée finale à Deauville), des épreuves chronométrées (Compétition ou Régularité) sur quatre circuits (Dijon-Prenois, Magny-Cours, Charade et Le Mans), ainsi que dix épreuves spéciales sur routes fermées.

LUNDI 29 AVRIL : LE TOUR AUTO OPTIC 2ooo au GRAND PALAIS

Son architecture fastueuse, de pierre, de métal et de verre, a conquis le cœur de plusieurs millions de visiteurs et de nombreux organisateurs. Inauguré pour l’Exposition Universelle de 1900, le Grand Palais est un monument unique qui compte parmi les fleurons de la capitale. Théâtre du premier Salon de l’Automobile de 1901 à 1961, on ne compte plus les expositions de renom à se disputer ce lieu d’exception, écrin idéal pour mettre en valeur objets d’art, défilés de mode et… voitures de collection. Elles seront plus de deux cents machines rarissimes, aux carrosseries parfaitement lustrées et aux mécaniques finement préparées, exposées au public le lundi et prêtes à s’élancer dès le lendemain sur les routes de France pour rejoindre Deauville, cinq jours et plus de 2 200 kilomètres plus tard.

 

1 – MARDI 30 AVRIL : PARIS-DIJON (1 épreuve spéciale + Circuit de Dijon-Prenois)

Dès les premières lueurs du jour, les voitures s’échapperont du Grand Palais pour rejoindre le Château de Vaux-Le-Vicomte où sera donné le départ officiel de l’édition 2019. Achevé en 1661, ce monument de la Renaissance fut construit à l’initiative de Nicolas Fouquet, alors Premier ministre du roi Louis XIV. Un lieu également connu sous le nom de « Petit Versailles ». Impressionné par la beauté de son architecture, le Roi Soleil fit en effet construire Versailles sur le modèle de Vaux-le-Vicomte. Les concurrents partiront ensuite en direction de la première spéciale, puis effectueront une halte pour déjeuner au Château de Vaux. L’après-midi sera marquée par la première épreuve sur piste disputée sur le circuit de Dijon-Prenois. Le peloton du Tour prendra ensuite la direction de Dijon où se clôturera cette première étape longue d’environ 400 kilomètres.

 

2 –  MERCREDI 1er MAI : DIJON-LYON (2 épreuves spéciales + Circuit de Nevers Magny-Cours)

Au lendemain de la première étape d’échauffement, les concurrents du Tour Auto Optic 2ooo quitteront Dijon pour se rendre à Lyon. Au programme de la journée figurent deux épreuves spéciales et des courses sur le circuit de Nevers Magny-Cours. Ce haut lieu du Grand Prix de France de F1 de 1991 à 2008 accueillera également les équipages pour le déjeuner. Les participants reprendront ensuite la route pour clore cette deuxième étape à Lyon, au confluent du Rhône et de la Saône. Située entre le Massif central à l’ouest, et le Massif alpin à l’est, la cité des Canuts occupe une position stratégique dans la circulation nord-sud en Europe. Ancienne capitale des Gaules au sein de l’Empire romain. Lyon est la troisième commune de France avec plus de 500 000 habitants. La ville possède un patrimoine culturel et artistique d’une grande valeur ainsi qu’une grande réputation gastronomique avec de nombreux chefs mondialement connus.

 

3 – JEUDI 2 MAI : LYON –VICHY  (3 épreuves spéciales)

400 kilomètres attendent les concurrents lors de la troisième journée. Le roadbook les conduira vers les trois épreuves spéciales du jour qui ne comptera donc pas de rendez-vous sur circuit. Les équipages pourront profiter d’un déjeuner organisé au Château des Martinanches, au coeur du Parc naturel du Livradois-Forez. Nichée au fond d’un vallon et entourée de douves, cette demeure familiale du XIème siècle, principalement remaniée au XVème, puis au XVIIIème siècle, a su garder son authenticité, ainsi que son côté romantique et mystérieux. Puis, en fin d’après-midi, le peloton se dirigera vers la célèbre cité thermale de Vichy réputée pour

 

4 – VENDREDI 3 MAI : VICHY-TOURS (2 épreuves spéciales + Circuit de Charade)

Avec environ 530 kilomètres à parcourir, l’avant-dernière journée représentera la plus longue étape de la semaine. Les concurrents entameront la journée par des courses sur l’historique et très sélectif circuit de Charade qui accueillit quatre Grand Prix de France de 1965 à 1972, ainsi que de nombreuses autres compétitions internationales. Ensuite, entre deux épreuves spéciales, les concurrents pourront se restaurer dans le cadre médiéval du Château de Chazeron qui, à l’origine, était un oppidum gaulois datant du IVe siècle av. J.-C. Cette place fortifiée a subi de nombreuses évolutions au fil des siècles pour devenir ce site remarquable qui a bénéficié au XVIIIème siècle d’un parc aujourd’hui inscrit au pré-inventaire des jardins remarquables. Enfin, l’étape s’achèvera à Tours, cité maîtresse de la région Centre-Val de Loire. Mais avant tout ville d’art et d’histoire au patrimoine remarquable dont le centre historique est inscrit à l’UNESCO.

 

5 –  SAMEDI 4 MAi : TOURS-DEAUVILLE (2 épreuves spéciales + Circuit Bugatti – Le Mans)

Après avoir quitté la cité tourangelle, le Tour se rendra sur le circuit Bugatti du Mans où se déroulera l’ultime confrontation sur piste de cette édition. Suivront ensuite un déjeuner sous la Coupole de la Halle au blé d’Alençon. Ainsi que les deux dernières épreuves spéciales sur routes fermées qui conduiront progressivement l’ensemble du peloton vers la destination finale de Deauville qui avait accueilli l’évènement une première fois en 2009. Ville emblématique de Normandie, cette station balnéaire bénéficie d’une réputation internationale grâce notamment à son casino, ses palaces, ses villas classées, ses champs de courses, ses ports de plaisance, ses golfs, son palais des congrès, ou encore son Festival du Film américain, sa plage avec ses parasols de couleurs et ses célèbres planches.

 

LES PILOTES A SUIVRE

 

ARI VATANEN

Champion du Monde des Rallyes en 1981 sur Ford Escort RS 1800, quadruple vainqueur du Paris-Dakar sur Peugeot 205 T16 Grand Raid (1987), Peugeot 405 Mi16 (1989, 1990) et Citroën ZX (1991), le pilote finlandais s’est également fait connaître en établissant en 1988 le nouveau record de la montée de Pikes Peak sur une Peugeot 405 T16 GR, performance immortalisée par le film Climb Dance (La course vers les nuages). Au terme de sa carrière sportive, Vatanen s’engage  en politique et sera élu député européen en 1999 et 2004. Ambassadeur BMW, il sera ouvreur officiel du Tour Auto Optic 2ooo pour la troisième année consécutive au volant d’une …BMW.

 

FRANÇOIS CHATRIOT

Brillant animateur du  Championnat de  France des Rallyes dans les années 80, avec deux titres en 1989 et 1990 sur BMW M3, François Chatriot, surnommé Le Chat, ouvrira la route du Tour Auto Optic 2ooo pour la quatrième année d’affilée au volant d’un modèle sportif  BMW. Une compétition qu’il connaît bien pour l’avoir remportée sur Renault 5 Maxi Turbo en 1986 (année de la dernière édition du Tour de France Automobile). François Chatriot s’est également illustré lors de compétitions sur glace en remportant le Trophée Andros et les 24 Heures de Chamonix en 1995 sur Opel Astra.

Ex-pilotes professionnels, patrons d’écurie de course, présentateurs TV ou encore chefs étoilés, sont des habitués du Tour Auto Optic 2ooo. Cette année, on note la présence des chefs étoilés Michel Chabran (BMW 1600), Jean-Paul Lacombe (BMW 2002 TI) et Michel Rostang (Lancia Fulvia 1600 Fanalone), fidèles concurrents de l’évènement. Parmi les équipages favoris pour la victoire en Compétition figurent les équipages Ludovic Caron/Jean-Pierre Gagick (Shelby Cobra 289),  James Cottingham/Andrew Smith (Shelby Cobra 289), Jean-Pierre Lajournade/Christophe Bouchet (Jaguar Type E 3.8L), ou encore Raphaël Favaro/Yves Badan (Lotus Elan), l’équipage vainqueur de l’édition 2018 qui remettra son titre en jeu.

Parmi les présentateurs TV engagés, citons Jean-Pierre Gagick (Auto Moto TF1)(Shelby Cobra 289/Compétition), Dominique Chapatte (M6 Turbo)(BMW M1/Régularité), Etienne Bruet (M6 Turbo)(Peugeot 504 Coupé/Régularité) qui fera équipe avec Maëva Coucke, Miss France 2018, qui a déjà participé à l’édition 2018, Grégory Galiffi (Direct Auto D8)(Peugeot 104 ZS/Régularité), François Allain et Nicolas Guenneteau (Vintage Mécanic RMC Découverte)(Citroën Traction 11BL/Régularité), ainsi que Gerry Blyenberg et Aurélien Letheux (Wheeler Dealers France RMC Découverte) (Alfa Romeo Giulia Sprint GT Veloce/Compétition).

Mentionnons également Olivier Pernaut et Margot Laffite qui partageront une Alfa Romeo GTAM en Compétition. La journaliste de Canal Plus sera remplacée sur les trois dernières étapes par l’acteur Bruno Solo. Autre comédien, Arsène Jiroyan, invité par Optic 2ooo, participera au Tour Auto à bord d’une voiture de collection VIP.

 

LE TOUR AUTO S’EXPOSE AU BRAND STORE BMW

Le Tour Auto Optic 2ooo sera également à l’honneur dans le cadre d’une exposition photos qui se tiendra au Brand Store BMW George V à Paris du 5 avril au 6 mai. L’occasion immanquable de découvrir  en images les grandes heures de l’évènement.